Follow Us On

Slider

Ils l’avaient annoncé la semaine dernière. Sept ex-employés de la Central Water Authority (CWA) ont entamé une grève de la faim ce matin, aux côtés du syndicaliste Atma Shanto. Avec le soutien de plusieurs fédérations syndicales, les licenciés de la CWA réclament leur réintégration et comptent déposer une lettre au Premier ministre au plus tard le mardi 10 juillet, dans l’après-midi.

Le Conseil des syndicats a également référé le cas à des instances internationales comme le International Trade Union Confederation, l’International Labour Organisation ou encore le World Federation of Trade Unions.

Ces ex-employés font partie des 150 General Workers employés comme contractuels qui se sont retrouvés sur le pavé au mois de juin, à la fin de leur contrat. Lors d’une Private Notice Question, le Deputy Prime minister Ivan Collendavelloo avait indiqué qu’ils auraient la priorité dans le cadre de l’exercice d’embauche en cours à travers le ministère du Travail, où les contractuels devaient d’abord s’inscrire.

Cette option n’étant pas à la satisfaction des ex-employés, ils ont décidé de recourir à une grève de la faim.

Facebook Comments