Les fonds de pension classiques investissent dans des valeurs sûres qui génèrent de faibles rendements. Or, le vieillissement de la population met la pression sur ces portefeuilles classiques afin qu’ils soient plus profitables, explique Shamin Sookia, Managing Director de Perigeum Capital. C’est ce qui explique que la législation a été assouplie dans plusieurs pays, dont Maurice, poursuit-il. Le National Pensions Fund n’est donc «pas exclu d’une logique de profitabilité», indique notre interlocuteur.

Shamin Sookia participait, ce mercredi 20 mars, à la première journée de la conférence «Pension Funds and Alternative Investments Africa», à Flic-en-Flac. Des dizaines de délégués de sociétés de fonds de pension et d’investissement y échangent autour du climat actuel des investissements, marqué par une faible rentabilité, et des opportunités à saisir notamment sur le continent africain.