Une femme raconte, en larmes, son frère de 40 ans fauché dans un accident de la route et leur mère qui pleure. Une autre a perdu son fils de 19 ans. Décédé dans un accident de la route non loin de son domicile, il aurait dû commencer à travailler le lendemain. Des histoires émouvantes et hélas trop vraies que ces femmes ont confié, ce matin, lors du lancement à Port-Louis de la campagne de sensibilisation du National Women’s Council (NWC). Celle-ci vise les femmes et les filles. Les sessions auront lieu notamment dans les centres communautaires du pays.

L’organisme se rallie à la campagne nationale «Ensam, pa laisse koltar touye nu fami», dont le coup d’envoi a été donné il y a deux jours. Pour Roubina Jadoo-Jaunbocus, les femmes ont un rôle important à jouer pour conscientiser leurs familles sur les bons comportements et les bons gestes sur la route. «Une vie sauvée sera une famille sauvée», affirme la ministre de l’Egalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille.

Au chapitre de la sensibilisation, Roubina Jadoo estime que la campagne démarrée l’année dernière contre la violence envers les femmes semble porter ses fruits. Les chiffres d’agressions en ce début d’année affichent une baisse comparé à l’année dernière, précise la ministre.