Ses jours ne sont pas comptés. Secourue par le CGS Barracuda tôt ce vendredi 12 octobre, la navigatrice britannique Karen Slater est arrivée à Rodrigues en fin d’après-midi. Elle a été admise à l’hôpital Queen-Elizabeth, Crève-Cœur. Ce n’est qu’à l’issue d’une nuit sous observation dans le 10e district que les médecins vont établir si elle doit être évacuée par avion vers Maurice.

La quinquagénaire a été blessée au dos et à la tête dans une mer démontée au large de Rodrigues mercredi alors qu’elle se trouvait à bord du voilier Aranui. Participant au World Arc Rally (WAR), un tour du monde, avec deux autres membres d’équipage, elle a été projetée dans la cabine sous l’effet de la houle.

L’Aranui était alors à 440 milles nautiques à l’est-nord-est de Rodrigues et a alerté l’United Kingdom Maritime Rescue Coordination Centre (UKMRCC). La National Coast Guard (NCG) qui assure les opérations de recherches et de secours dans les eaux mauriciennes a aussitôt été contactée. Le CGS Barracuda qui croisait à 120 milles nautiques à l’Ouest de Rodrigues a aussitôt été dérouté vers le voilier.

Le patrouilleur de la NCG n’a pu rejoindre l’Aranui jeudi soir en raison des mauvaises conditions en mer. Il était épaulé dans cette opération par le Dornier du Maritime Air Squadron (MAS) des gardes-côtes comme vous pouvez le constater sur cette vidéo.