Follow Us On

Slider

«Pa vinn denigre mwa.» Azam Rujubali est très remonté face aux informations qui circulent sur sa famille et lui depuis le week-end. Si la Cour suprême a prolongé l’ordre intérimaire interdisant toute démolition, l’homme d’affaires ne compte toutefois pas baisser les bras face à un gouvernement «menteur».

Il le dit et le répète : son bail sur le terrain de 137 m2 expire en 2023, et non en 2013.  Son père, dit-il, a emprunté pour pouvoir construire cette maison.

Rujubali ne pipe toutefois mot sur l’autre bail que les Rujubali occupent illégalement, selon les explications de Sinatambou samedi.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Pravind Jugnauth réaffirme la vision de Maurice, nation d’entrepreneurs

L’effort et le travail. Deux qualités que le Premier ministre a tenu à saluer et souligner, cet après-midi, lors du...

Close