Ils se posent en alternative aux partis traditionnels. Et espèrent, pour certains, changer la manière dont les Mauriciens perçoivent la politique et ceux qui en font. En parallèle à ceux des deux grands blocs politiques, les représentants d’autres partis mais aussi des indépendants se sont inscrits aujourd’hui comme candidats aux élections du 10 décembre.

ION News a rencontré Kugan Parapen (Rezistans ek Alternativ), Roshni Mooneeram (Ensam) et Ram Seegobin (Lalit) au collège d’Etat de Sodnac. Tous trois se présentent dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18).