Le leader du MMM affirme que les discussions entre le MSM et son parti vont « très bien » et révèle qu’il ne reste plus ou moins que la question de la réforme électorale à finaliser entre les deux partenaires du Remake de 2000.

Le Parti travailliste n’a pas toutefois la même lecture. Pour son président, Patrick Assirvaden, les militants mauves sont dans le « désarroi  » à la suite des déclarations de dimanche dernier de leur leader. Assirvaden assure même qu’il faudra au MMM plusieurs assemblées des délégués avant de pouvoir finaliser sa décision au sujet du Remake.