Alors qu’il accueillait, aujourd’hui au Réduit, les lauréats de la cuvée 2013 des examens du Higher School Certificate, le Premier ministre a lancé quelques piques à l’encontre du PMSD.

Navin Ramgoolam a notamment critiqué la proposition des bleus pour une représentation proportionnelle à hauteur de 5 %. Et lâché un cinglant : « Le PMSD n’est pas au courant de beaucoup de choses. » Il réagissait aux propos de Jacques Panglose qui a déploré sur les ondes, ce matin, que le PMSD, bien que partenaire du gouvernement, ait été écarté du comité de rédaction du projet de loi sur la réforme électorale.

Les banderoles bleues à l’effigie du coq, aperçues ici et là le long de l’autoroute, n’a pas non plus manqué de retenir l’attention de Ramgoolam. Selon lui, le PMSD tente, à travers les slogans affichés, de « réécrire l’Histoire ».