Follow Us On

Slider

Navin Ramgoolam est positif : il a réussi à rassurer les associations socioculturelles venues le rencontrer cette semaine. Selon le Premier ministre, il a pu dissiper une série de malentendus  qu’il dit avoir été distillés par Sir Anerood Jugnauth. Pour Paul Bérenger, il est hors de question de rater une occasion d’expliquer et de rassurer les associations socioculturelles sur les changements à venir notamment sur l’équilibre des pouvoirs entre le président et le Premier ministre dans une éventuelle 2e République.

Abordant la campagne électorale, les deux hommes se sont félicités de l’accueil qu’ils ont reçu dans les trois congrès régionaux organisés à travers l’île cette semaine. Signe selon le leader du MMM d’un « massacre » électoral tandis que le chef du Parti travailliste affirme qu’un 60-0 est inévitable. S’ils estiment que la campagne de l’alliance PTr-MMM est bien lancée, celle de l’Alliance Lepep est selon eux marquée par des revirements dans le choix de candidats.

Navin Ramgoolam et Paul Bérenger comptent accélérer la cadence sur le terrain à partir de cette semaine.  Les deux hommes participeront ainsi à cinq congrès régionaux quotidiens à partir de lundi dans les circonscriptions Vieux Grand-Port/Rose-Belle (no 11), Port-Louis Nord/Montagne Longue (no 4), Flacq/Bon-Accueil (no 9), Vacoas/Floréal (no 16) et Piton/Rivière du Rempart (no 7).

Facebook Comments