Il n’est pas question d’alliance pour le Parti travailliste avec le PMSD ni avec le Mouvement patriotique. «Nou’nn dir nou pe al tousel», a réaffirmé Navin Ramgoolam lorsqu’interrogé sur cette question aujourd’hui. Les rouges ne sont pas non plus intéressés par des transfuges, a affirmé le leader du PTr à une question d’ION News.

Le leader du Parti travailliste fait remarquer que les résultats de la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes sont une «grande défaite» pour Xavier Duval.

Sur Pravind Jugnauth qui a déclaré, hier, qu’il accueillera Arvin Boolell au Parlement, Ramgoolam lance, sardonique : «Ki to ete, monark? Lepep ki’nn avoy li laba.»

Arvin Boolell, fraîchement élu député, souligne pour sa part que cette élection au no 18 a causé un «réalignement des forces». Ajoutant que «tous les autres partis sont affaiblis».

Revenant brièvement sur la campagne, le leader des rouges souligne le fait que Nita Juddoo, qui était la candidate la plus à craindre selon Ramgoolam, et Tania Diolle, qui a mis en avant nombre d’idées, ont été des candidates «décentes».