Le leader des travaillistes l’affirme : « La confiance est là. » Dans l’entretien accordé en exclusivité à ION News à l’issue de son point de presse de ce soir, Navin Ramgoolam revient sur cette « étape décisive » franchie aujourd’hui avec l’accord écrit entre Bérenger et lui. Le leader rouge, qui dit bien s’entendre avec Bérenger estime que cette alliance sert l’intérêt du pays.

« Bérenger et moi avons deux styles différents mais complémentaires », dit Ramgoolam. Avec cette alliance rouge-mauve conclue, « je peux dire aux Mauriciens ma profonde satisfaction pour l’avenir du pays », avait-il dit lors de son point de presse d’à peine deux minutes.

Comme Paul Bérenger au niveau du MMM, Ramgoolam devra passer par les instances de son parti pour ratifier cette alliance. « Pou ena diferan lopinion, concède-t-il, me mo tre konfian. »

Voir aussi la réaction de Paul Bérenger.