Le Parti travailliste est conscient que les recettes du passé n’aideront pas à construire l’avenir. C’est ce qu’explique Navin Ramgoolam en décrivant la « dynamique de renouveau » au sein du Parti travailliste après la victoire d’Arvin Boolell à la partielle du 17 décembre. L’ancien Premier ministre insiste ainsi sur la nécessité pour le parti de s’ouvrir aux jeunes mais également à ceux qui espèrent rompre avec l’ordre établi.

Lors de ses vœux pour la nouvelle année, le leader du PTr a sévèrement critiqué le bilan qu’il considère mauvais du gouvernement actuel. Décrivant, au passage, Pravind Jugnauth comme un chef du gouvernement sans autorité. La vidéo de Ramgoolam a été diffusée sur la page Facebook des rouges.