Follow Us On

Slider

Il n’y a pas que les usagers d’autobus à être dans le flou suite à la fermeture de la gare Victoria, à Port-Louis. Les commerçants qui s’y trouvent s’interrogent sur leur sort, les passagers devant désormais se rendre à trois points différents pour trouver un bus. Ce qui équivaut à une baisse conséquente dans la fréquentation. Pour Raj Appadu, président du Front commun des commerçants, ses collègues se retrouvent «paralysés» par les travaux pour transformer la gare en terminal urbain moderne. Un chantier qui durera deux ans.

Facebook Comments