La police a décidé de serrer la vis sur les procédures encadrant les quêtes publiques. Une réunion d’explications a eu lieu avec des organisations non gouvernementales, ce 12 juillet.

Les responsables d’organisations non gouvernementales s’inquiètent des conséquences de ces mesures sur leur situation financière. Car les nouvelles règles réduisent notamment le nombre de personnes pouvant effectuer les quêtes à travers le pays.