«En tant que ministre», Prem Koonjoo se dit solidaire de son collègue Showkutally Soodhun. Mais le ministre de l’Economie océanique ne se prononce pas sur les propos racistes du vice Prime minister, révélés cette semaine.

Les ministres étaient rares à la sortie de leur rencontre hebdomadaire, ce vendredi 10 novembre.

Koonjoo ne s’avance pas, non plus, sur les commentaires d’Ivan Collendavelloo. Le Deputy Prime minister a, hier, fait comprendre que le timing de la diffusion de la vidéo incriminante doit interpeller. Celle-ci ayant été tournée en juillet dernier. Le leader du ML estime, par ailleurs, qu’il y a des «puanteurs patentées» à l’œuvre derrière cette affaire.

Etienne Sinatambou dit comprendre ce que veut dire son collègue à l’Energie. Collendavelloo a même «raison de dire que ceux qui propagent les vidéos, vrai ou non je ne sais pas, incitent à la haine raciale». Le ministre de l’Environnement affirme, du reste, qu’il n’y a «pas de cas Soodhun, mais une enquête».

Le Cardinal Maurice Piat s’est, lui aussi, rendu au bureau du Premier ministre aujourd’hui. L’homme d’église n’a rien voulu révéler sur sa conversation avec Pravind Jugnauth. Mais il s’est publiquement exprimé ce matin sur les propos de Soodhun, qu’il condamne.