Il y a en ce moment de «fortes tensions industrielles» à la prison, selon Narendranath Gopee. Le Commissaire des prisons Vinod Appadoo prend des décisions et effectue des transferts arbitraires sans consulter le syndicat, affirme le président de la Federation of Civil Service and Other Unions.

Hanson Mungrah, secrétaire de la Prison Officers’ Association, fait face à un comité disciplinaire pour des déclarations à une radio en juillet sans autorisation du Commissaire des prisons, déclare Gopee. Ce qui est grave, dit-il, mais aussi contraire aux dispositions de la loi, affirme le syndicaliste.

Abordant le cas Mekraj Baldowa, qui avait dû «step down» de la direction générale de la Mauritius Broadcasting Corporation à cause du black-out sur les incidents à La Butte et Barkly, Gopee estime que le gouvernement n’aurait pas dû interférer dans le «day-to-day running» de la station de radiotélévision nationale.

Baldowa a retrouvé son poste hier, après s’être expliqué devant le conseil d’administration mais aussi avec le Premier ministre.