Follow Us On

Slider

Le ministère de la Santé n’est pas insensible au fort taux d’échec enregistré au Pre-Registration Entry Examinations cette année. Suivant une réunion, hier, des cours de soutien seront mis en place pour aider les aspirants médecins à se remettre à niveau. C’est ce qu’a indiqué le ministre Anwar Husnoo, le mercredi 13 juin.

Les résultats tombés la semaine dernière ne sont guère reluisants : 51,6% des candidats ont échoué. Un chiffre en baisse, comparé au taux d’échec aux examens organisés fin 2017, qui était de 58%.

La réussite au Pre-Registration Entry Examinations, organisés par le Medical Council, garantit au candidat de pouvoir faire son internat dans un hôpital public.

En septembre dernier, un groupe de diplômés en médecine avait réclamé l’annulation de ces épreuves, arguant qu’elles n’avaient pas de raison d’être.

Par ailleurs, l’hôpital de Montagne-Longue n’accueille pas de programme de substitution à la méthadone, a déclaré Anwar Husnoo. Toutefois, il y aura bien une unité de prise en charge des patients toxicomanes au sein de l’établissement. En particulier des jeunes consommateurs de drogues synthétiques, a précisé le ministre de la Santé.

Un programme d’accompagnement psychosocial des toxicomanes a aussi été mis en place tout récemment.

Anwar Husnoo participait, le mercredi 13 juin à Quatre-Bornes, à un atelier sur le don de sang.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Maurice et l’Afrique du Sud signent un accord-cadre sur la pêche

L’Afrique du Sud est un partenaire essentiel pour Maurice dans son développement, estime Vishnu Lutchmeenaraidoo. La South African Week, dont le...

Close