Les ressources de l’Etat sont limitées, et la dette publique élevée, a rappelé Pravind Jugnauth lors du lancement officiel de la branche mauricienne de la Bank of China, ce matin. Le ministre des Finances dit donc s’attendre à ce que les banques participent « pleinement » aux  projets « de grande envergure » initiés par le gouvernement.

A titre d’exemple, dit-il, le soutien de l’Inde ne suffira pas pour financer la totalité du Metro Express. D’autres chantiers concernent le port, la modernisation des infrastructures ou encore les technologies.

Le lancement de la Bank of China s’est fait en grande pompe ce 27 septembre. Outre les officiels de la banque, la 4plus importante au monde, le gouverneur de la Banque de Maurice Ramesh Basant Roi, l’ambassadeur de Chine Li Li ou encore la présidente Ameenah Gurib-Fakim étaient au rang des invités.