La Private Notice Question sur les sapeurs-pompiers a vite dégénéré. Xavier Duval accusant son interlocutrice de ne pas maîtriser son dossier, voire de ne rien savoir. Fazila Jeewa-Daureeawoo houspillant le leader de l’opposition pour son inaction du temps où il était au gouvernement et aux Finances.

Le leader de l’opposition a ainsi révélé que le Trianon Shopping Park n’a pas de borne d’incendie.

Fazila Jeewa-Daureeawoo n’était pas au courant du budget dépensé, cette année, par le service des pompiers. Mais ne s’est pas privée pour rappeler à Duval la coupe de Rs 400 000 qu’il a effectuée il y a quatre ans dans l’enveloppe du MFRS. Alors qu’il l’interrogeait sur les tests effectués pour s’assurer que les bâtiments et leurs revêtements sont sûrs.

«La saison ‘pa mwa sa, li sa’ is over», a tancé Duval, en apportant une précision : le budget des pompiers avait été augmenté quand il était Grand argentier. Le Mauritius Standards Bureau doit effectuer des tests sur tous les bâtiments, a-t-il martelé, et le gouvernement interdire l’utilisation de revêtement hautement inflammable.

«Ils pensent que vous avez une baguette magique, que vous pouvez faire des miracles», a ironisé Jeewa-Daureeawoo en haussant le ton. Or, il faut du temps, a-t-elle poursuivi : «Je ne peux pas faire de miracle.»

«Le leader de l’opposition est si malin, c’est pour cela qu’il est de l’autre côté de la Chambre», a encore lancé la ministre.

Interrogée sur le moral en berne des pompiers, notamment à cause du mauvais état des équipements  mais aussi car ils attendent de toucher certaines allocations, la ministre réclame des preuves quant au moral. Provoquant le rire chew les bleus. «She is joking», s’étonne Xavier Duval. Réponse de Fazila Jeewa-Daureeawoo : «Je ne suis là que depuis une semaine.» Ses idées, dit-elle le leader de l’opposition auraient dû les suggérer il y a quatre ans.

La séance parlementaire avait pourtant démarré dans le calme. La ministre des Collectivités locales égrenant le budget dont dispose le Mauritius Fire and Rescue Service – en augmentation depuis 2015-2016, a-t-elle souligné – mais aussi les effectifs, les équipements et véhicules. Elle note cependant que les réparations aux camions des pompiers prennent du temps car ce sont des véhicules hautement spécialisés.

Les sapeurs-pompiers ont bénéficié de formation d’experts du Devon and Summerset Fire and Rescue Service. Tandis que le gouvernement français a été approché, cette année, pour fournir une assistance technique au Mauritius Fire and Rescue Service. Cela inclut un audit des infrastructures existantes, des procédures, de l’organisation, du personnel, ainsi que de l’évaluation et la cartographie des risques.

Les pompiers effectuent des visites surprises dans les grandes surfaces, a poursuivi Fazila Jeewa-Daureeawoo, qui se poursuivront durant le mois de décembre. Des visites d’inspection ont aussi été menées dans 11 centres commerciaux.