2 586 téléphones portables saisis en prison sont passés sous un rouleau compresseur à Beau-Bassin, ce jeudi 31 janvier. Ces portables ont été confisqués depuis 2014, dont 537 à Petit-Verger et 412 à Richelieu. D’autres articles saisis, dont des couteaux artisanaux et autres gadgets bricolés pour dissimuler des objets, ont aussi été détruits.

Le commissaire des prisons, Vinod Appadoo, a aussi annoncé que l’interdiction de la cigarette aux détenus entre en vigueur le 1er février. S’il tient à cette mesure, le no 1 des établissements pénitentiaires explique qu’il y a eu un accompagnement des détenus depuis l’annonce, il y a quelques mois, de même qu’une réduction graduelle de la quantité fournie aux détenus.

Les gardes-chiourmes n’ont plus le droit de fumer dans les espaces où se trouvent les détenus.

Des restrictions ont aussi été imposées sur le nombre d’articles et l’argent que les proches de détenus sont autorisés à leur faire parvenir.