Le projet de Petroleum Hub est «une bombe», insiste Ivor Tan Yan du Kolektif Ekolozik d’Albion. L’opposition au projet prendra une dimension nationale, indique-t-il. A travers des séances d’information. Le public «doit réagir si l’on veut arrêter ce projet à temps», renchérit Jean José Bax, président du collectif.

Bax avait été convoqué aux Casernes centrales, la semaine dernière, suivant une banderole du collectif montrant une bombe à retardement. Pour les habitants d’Albion qui se sont mobilisés depuis plusieurs mois contre tout projet pétrolier à Albion, celui-ci pose trop de risques pour la santé et l’environnement.

Le rapport de faisabilité sera prêt d’ici la fin de l’année, avait indiqué Ashit Gungah, ministre du Commerce et de l’Industrie, le 12 août.  En affirmant cependant que le projet était une nécessité.