Paul Bérenger accuse le président de la République par interim, Barlen Vyapoory, d’avoir «trahi la population» en approuvant la nomination de l’avouée Ammanah Saya Ragavoodoo au sein de l’Electoral Boundaries Commission et de l’Electoral Supervisory Commission. Selon le leader du MMM, cette nomination affaibli la crédibilité de cette institution qui est censée être indépendance, qu’il considère être la plus importante du pays. S’il ne doute pas des compétences de l’avouée, Paul Bérenger déplore le fait qu’elle soit proche du MSM. Elle est, comme Sharmila Sonah-Ori, l’avouée de Pravind Jugnauth plusieurs affaires en cour.