«Madam, ou kone depi komie tan mo pe rod poutou?» Ce genre de questions, Nirmala Yagambrun en entend souvent de la part de ses clients. Et pour cause. Elle vend des «poutous», cette friandise à base de riz qui se fait de plus en plus rare à Maurice. Tellement que certains jeunes ne connaissent pas ce délice traditionnel.

Originaire de Saint-Pierre, Nirmala Yagambrun confectionne des «poutous» depuis plus de 20 ans. Si elle opérait auparavant à la gare du Nord, à Port-Louis, elle fait désormais des heureux au Caudan Waterfront, tous les jours de la semaine. Où elle tient une roulotte à l’allée des artistes.