C’est vers 5h15 du matin, ce samedi, que Navin Ramgoolam a quitté le Central Criminal Investigation Department des Casernes centrales. Direction le centre de détention de Moka où il est maintenu en détention avant sa comparution devant la Bail and Remand Court à 10h, ce samedi. La police a déjà signifié son intention d’objecter à la remise en liberté de de l’ancien Premier ministre, a précisé l’avocat de ce dernier, Yousuf Mohamed. Il est donc possible que Navin Ramgoolam passe ce weekend en cellule.

L’ancien Premier ministre a été amené aux Casernes centrales vers 3h du matin. Après de longues heures passées à assister aux deux perquisitions qui ont eu lieu d’abord à son bureau de la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam, à Port-Louis, ensuitet à sa résidence de Riverwalk. Selon l’avocat de l’ancien Premier-ministre, un montant total d’environ Rs 3 millions aurait été saisi à sa résidence principale. Incapables d’avoir accès au contenu de deux coffres-forts à Riverwalk, la police les a saisis afin de les faire ouvrir demain. Deux valises et de nombreux documents ont également été embarqués par les enquêteurs du CCID.

Selon Yousuf Mohamed, deux charges de «money laundering» et de «conspiracy to do a wrongful act» pèsent contre son client.