Le système judiciaire et carcéral mauricien n’est pas tout à fait adapté pour traiter les cas de délinquants mineurs. Ce qui fait défaut ? Les infrastructures, le personnel en nombre suffisant, reconnaît le juge Prithiviraj Fekna.

Celui-ci participait, le vendredi 11 mai, à une conférence sur rôle du judiciaire dans la construction d’une nation.