Women in Tech Africa et Girls in Tech sont deux réseaux importants au niveau panafricain et mondial. Et dont des Mauriciennes pourront désormais profiter. Le lancement des branches locales a eu lieu aujourd’hui, en même temps qu’un forum sur la place des femmes dans la technologie, les sciences, le génie et les mathématiques (STEM).

A travers ces deux réseaux, fait valoir Marie-Noëlle Elissac-Foy de Women in Tech Africa Mauritius, les Mauriciennes pourront accéder, par exemple, à des formations mais aussi profiter des compétences de leurs membres.

Dans son discours, la présidente de la République a souligné le fossé à combler pour ce qui est de l’accès des filles et des femmes aux STEM et à la médecine. Mais aussi en termes de données et de politiques. Il faut aussi, pour les encourager, « des pères qui croient en leurs filles », soutient la présidente de la République, comme dans son cas.