«Le plus grand mouvement civique» de ramassage de déchets. C’est ce que devrait être, selon Raj Chintaram, l’événement Let’s Do It World Clean Up Day Mauritius qui se tiendra le 15 septembre à travers l’île. Soit en même temps qu’un mouvement international similaire qui espère mobiliser, cette année, des volontaires dans 160 pays.

L’événement est organisé à Maurice par l’organisation non gouvernementale African Network for Policy Research & Advocacy or Sustainability (ANPRAS). L’objectif est de sensibiliser la population aux dangers des dépôts sauvages et d’alerter l’opinion publique sur le changement climatique.

Lors d’une conférence de presse aujourd’hui, ANPRAS a également lancé une application mobile pour la localisation des «trash points».

Egalement présent à Bagatelle le 30 août, Etienne Sinatambou, ministre de l’Environnement, a évoqué un projet de gestion de déchets ainsi que celui de production d’énergie à partir de l’incinération des déchets (waste-to-energy).