Navin Ramgoolam et Paul Bérenger admettent tous deux que l’organisation du meeting de Quatre-Bornes de dimanche dernier aurait pu être meilleure. Un comité de campagne a d’ailleurs été mis sur pied par l’alliance pour éviter que ce type de cafouillage ne se reproduise. Malgré ce bémol, les deux responsables de l’alliance clé-cœur affirment toutefois que leur meeting a été un succès comparé au « fiasco » de l’Alliance Lepep à Vacoas. Une indication, affirment Ramgoolam et Bérenger, que leur bloc se dirige vers un 60-0.

En attendant son prochain grand meeting, l’alliance PTr-MMM compte organise deux rassemblements. Le premier à l’intention des jeunes au Centre Swami Vivekananda le 15 novembre. Et un deuxième congrès dédié aux femmes, qui se tiendra probablement au Centre de conférences de Grand-Baie le 9 novembre.