Maintenant que la crise malgache est finie, il est temps de passer à la prochaine étape. Et cela passe par l’organisation, dans la Grande île prochainement, de deux conférences : celle des donateurs qu’organise l’Union africaine, et une table ronde portant sur la question de la sécurité alimentaire, explique Jean Claude de l’Estrac.

Lors de la table ronde sera présentée la stratégie régionale sur la sécurité alimentaire de même que les projets en cours d’instruction avec les partenaires au développement, dont le Fonds international pour le développement de l’agriculture.

« Les problèmes politiques, rappelle le secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), seront résolues dans le cadre des institutions malgaches » auxquelles la COI, après avoir joué un rôle fondamental dans la médiation de la crise, continuera d’apporter son soutien.