Un futur gouvernement de l’Alliance Lepep aura à cœur les préoccupations des petits planteurs. C’était le fil conducteur de la conférence de presse animée par Vishnu Lutchmeenaraidoo ce mardi.

Le shadow finance minister de l’Alliance Lepep a ainsi promis de faire la lumière sur les conditions dans lesquelles les petits planteurs de la région de Riche-Terre ont été expropriés afin de faire de la place au projet JinFei (ex-Tianli). Selon Lutchmeenaraidoo, si sir Anerood Jugnauth arrive au pouvoir, l’accord entre l’Etat mauricien et le géant industriel chinois qui avait été chargé de construire une zone économique à Riche-Terre sera rendu public. Dans la foulée, ce gouvernement s’assurera également que les planteurs expropriés reçoivent une meilleure compensation que celle déjà obtenue.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a également promis une revalorisation du revenu que reçoivent les petits planteurs de la vente de la bagasse ainsi que l’introduction de plans d’aide spéciaux pour permettre aux petits planteurs de réinvestir les champs pour notamment y cultiver des légumes bio.