450 diplômés de Maurice, de l’océan Indien, d’Afrique et d’Asie depuis sa création il y a une quinzaine d’années. 60 d’entre eux sont aujourd’hui entrepreneurs et 36 autres cadres en entreprise. Un bilan dont l’Institut de la francophonie pour l’entrepreneuriat (IFE) n’a pas à rougir. Celui-ci réoriente aujourd’hui son offre de formation pour être au plus près des besoins de l’industrie.

Outre l’université de Maurice, l’IFE s’est associé à la Mauritius Chamber of Commerce and Industry Business School. Ses objectifs : attirer et former les jeunes à l’entrepreneuriat, et accompagner les opérateurs œuvrant dans le domaine à travers des formations courtes et ciblées. Chaya Hurnath, chef de projet pédagogique, nous en dit plus.