Comme le Premier ministre et la présidente de la République, à la mi-journée, ils ont été nombreux à se rendre, aujourd’hui, à l’ambassade de France pour signer le registre de condoléances. Et à rendre hommage aux victimes des attentats survenus à Paris, vendredi dernier.

Présent à 15h pour la minute de silence observée en simultané en France et à Maurice, Xavier Duval rappelle que les relations entre les deux pays sont « extrêmement chaleureuses ». Et que les terribles événements du 13 novembre ont aussi été « un choc pour chaque Mauricien ».

Venu exprimer sa solidarité, Paul Bérenger se dit « convaincu » que la France « sortira plus forte » de tout cela.

Pour l’ambassadeur de France, les messages de soutien qui affluent de Maurice et de toutes parts démontrent que pour beaucoup, « ce déchaînement de violence » est « insupportable, injustifiable ». « Les valeurs que nous partageons sont plus fortes que la haine », souligne Laurent Garnier.

A noter que le registre des condoléances sera à l’Institut français de Maurice, à Rose-Hill, demain.