Les travaux devraient démarrer en 2017. Et, à terme, transformer la gare Victoria du tout au tout. Ancré dans le projet de modernisation du réseau routier national, ce carrefour du transport public s’offrira plus qu’un lifting.

Comme annoncé précédemment, le gouvernement mettra le terrain à disposition. Mais il reviendra à des entreprises du privé d’investir dans la construction. Le request for proposal est d’ores et déjà, a annoncé Nando Bodha, ce vendredi 11 novembre.

Le ministre des Infrastructures publiques s’est rendu sur place accompagné, entre autres, du lord-maire, pour une visite des lieux. L’architecte Gaëtan Siew était aussi de la partie. De même qu’Hyder Rahman, porte-parole des marchands ambulants.

La gare Victoria servira de modèle pour d’autres gares routières du pays : à Rose-Hill, Piton et t Pierre.

Si tout va bien, les Mauriciens pourront profiter d’une gare moderne début 2020. Le chantier devant être bouclé en janvier de cette année.