Au tour du Vaish Movement de se positionner dans la campagne électorale. Selon ses dirigeants, même en étant majoritaire parmi la partie « hindi-speaking » de la communauté hindoue, la caste des Vaish n’a jamais réclamé plus que son dû.

Son dû, le Vaish Movement l’évalue à 17 députés, mais pas des backbenchers. L’association socioculturelle se base sur l’estimation de la population des Vaish à Maurice (soit 24% selon eux) pour expliquer que la même proportion des 70 sièges au Parlement devrait lui revenir.