« Ce Budget n’est pas crédible. » Arvin Boolell, porte-parole du Parti travailliste, est catégorique à ce sujet. Et d’expliquer que les prestations améliorées dont pourront bénéficier les Mauriciens grâce aux mesures énoncées par Lutchmeenaraidoo ce lundi 23 mars seront toutefois absorbées par les augmentations de prix des produits importés. Une hausse inévitable car le « gouvernement a délibérément déprécié la roupie ».

Pour Ezra Jhuboo, la création de technopoles, de smart cities, est « une bonne intention ». Mais la concrétisation de ces projets, avance le député de la circonscription Savanne/Rivière-Noire, reste floue. Tandis qu’Osman Mahomed s’interroge, pour sa part, sur les logements sociaux annoncés. Il n’est pas clair, dit le député de Port-Louis Sud/Central, si les low cost housing units font partie d’un nouveau plan ou sont en continuité des constructions déjà en cours lancées par la National Housing Development Company Ltd.