Pour Pravind Jugnauth, même si l’acte de décès du Remake a été signé par Paul Bérenger, une résurrection est toujours possible. Le leader du MSM précise que le « premier pas » a déjà été fait en direction du MMM et qu’il attend donc que Paul Bérenger dise s’il est favorable à ce que le Remake soit « remis sur les rails » ou pas.

Mais le principal concerné a dit une nouvelle fois hier que son parti « se prépare activement » à aller seul aux élections générales. Tout en affirmant que « les ponts sont coupés » parce que Sir Anerood Jugnauth « insiste sur [une répartition des tickets] 30-30 ». Une manière de préciser que ce sont les conditions et non le principe même d’une entente MSM-MMM qui posent problème au leader des mauves ?

ION News a néanmoins appris que des pourparlers ont repris en toute discrétion entre le MSM et le MMM. L’éventualité d’un Re-Remake sur la base d’une distribution de tickets 33 (MMM)-27 (MSM) et le partage du mandat de Premier ministre en deux périodes égales de 2 ans et demi entre Paul Bérenger et SAJ est désormais évoquée.