La motion de Reza Uteem réclamant une commission d’enquête sur Alvaro Sobrinho est un «trompe-l’œil» pour Xavier Duval. Qui dit avoir de «sérieux doutes» sur le fait que le MMM soit pleinement un parti d’opposition. La motion du député mauve, explique le leader de l’opposition, ne sera pas présentée avant plusieurs mois, peut-être même un an. Alors qu’il est urgent de faire la lumière sur l’Angolais, ses affaires à Maurice et ses éventuelles largesses, insiste Duval.

Certes, Ameenah Gurib-Fakim a «fane» dans l’affaire Platinum Card, poursuit le leader du PMSD. Mais la commission d’enquête annoncée par la présidente de la République, le 16 mars, est un «sursaut» de sa part pour tenter de faire quelque chose dans cet imbroglio politico-financier, estime Duval. Qui ne se prononce toutefois pas sur la légalité de cette action prise sans l’avis du Cabinet ministériel.

L’affaire Sobrinho, avance Duval, «met en danger la prospérité et le développement économique de Maurice». Tout en présentant le pays comme une nation «corrompue».

Les députés de l’opposition se sont réunis, ce mercredi 21 mars, la rentrée parlementaire étant prévue pour le mardi 27 prochain. Le MMM a décliné l’invitation du leader de l’opposition.