Ils vont se mettre au service de la paroisse qui leur sera confiée mais aussi des plus pauvres. Ces quatre hommes, mariés, ont été choisis par l’Eglise catholique pour être diacre permanent. Ils ont dit oui. Cadress Rungen, Josian Labonté, Lindsay Lapoul et Désiré Farla seront ordonnés ce dimanche 13 mai au Thabor. Le Cardinal Maurice Piat leur confiera alors une mission précise.

Comme le prêtre, un diacre permanent peut célébrer un baptême, un mariage, des funérailles, commenter l’évangile lors de la messe. Il ne peut cependant pas écouter les confessions des fidèles ni célébrer l’eucharistie, soit lorsque le pain et le vin sont consacrés en corps et sang de Jésus Christ. Et contrairement au prêtre qui fait vœu de célibat, un diacre peut être marié.

Qui sont-ils ?

Les quatre premiers diacres permanents du diocèse de Port-Louis sont tous mariés. Cadress Rungen est père de 2 enfants et Principal Hospital Officer à l’hôpital de la prison de Beau-Bassin. Il est surtout connu du public pour son travail auprès des toxicomanes au sein du groupe A de Cassis et de Lacaz A, il est membre fondateur.

Josian Labonté, père d’un enfant, est responsable du service de formation chez Caritas Ile Maurice.

Lindsay Lapoul a, lui, 4 enfants. Il est ajusteur mécanique chez Alteo. Tandis que Désiré Farla est père de cinq enfants. Et responsable du Service diocésain de la pastorale familiale.

Photo : Père Patrick Fabien (à g.) aux côtés de ceux qui seront ordonnés diacres permanents dans quelques jours.