[Mise à jour à 23h00 24/01/15] Dev Jokhoo a été admis à l’Intensive Care Unit de l’hôpital Jeetoo.

Développement de taille dans l’enquête sur l’affaire Roches-Noires. Interrogés under warning durant toute la journée d’aujourd’hui, le Deputy Commissioner of Police Dev Jokhoo et l’ancien DCP Rampersad Sooroojebally ont été placés en détention en fin de journée. Les deux hommes comparaîtront en cour demain sous une charge provisoire de « conspiracy to commit a wrongful act ».

Sous le gouvernement Ramgoolam, Jokhoo était en charge des services de renseignement et Sooroojebally (désormais à la retraite) de la VIPSU. Les deux hommes ont été entendus dans le cadre de la réouverture de l’enquête sur les incidents qui se sont déroulés dans un bungalow, à Roches-Noires, en juillet 2011. La version officielle, à l’époque, faisait état d’un cambriolage dont aurait été victime Rakesh Gooljaury qui, selon ses dires, se trouvait seul dans le bungalow appartenant alors à l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam.

Depuis la réouverture de cette affaire, l’homme d’affaires a été entendu par l’équipe de la Central CID qui mène l’enquête. Et serait revenu sur ses dires lors de son audition par la police, ce dimanche. Il a indiqué que Navin Ramgoolam était présent sur les lieux au moment du vol, et non après coup, selon la version officielle d’alors.