Follow Us On

Slider

Pour être réintégré, Frédéric Gébert a dû soumettre à Air Mauritius une lettre dans laquelle il reconnaît ses torts et ceux de ses camarades pilotes dans les récentes perturbations. L’affirmation vient de Jack Bizlall. Négociateur pour les syndicats des pilotes, il a eu une rencontre ce matin au ministère du Travail pour aborder, entre autres, cette question.

Le syndicaliste insiste sur la nomination d’un médiateur indépendant pour régler à la fois le litige sur la réintégration des pilotes licenciés, en fin de semaine dernière par la compagnie d’aviation nationale, mais aussi les conditions de travail sur lesquelles l’entreprise et ces employés ne sont pas d’accord.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Uncategorized
[Vidéo] Journée du refus de la misère: le comité 17 octobre invite à «pa kit personn derier »

La Journée mondiale du refus de la misère est, cette année, placée sous le thème de l’inclusion sociale. Des manifestations...

Close