« Terin pe glise », affirme Roshi Badhain. Le bloc PTr-MMM n’arrive pas à expliquer à la population le projet de IIe République, au cœur de son alliance, poursuit le probable candidat de l’Alliance Lepep. C’est ce qui expliquerait, selon lui, la « campagne de bassesse » et de « violence » que mèneraient les adversaires du bloc MSM-PMSD-Muvman liberater. Et qui les poussent à suggérer que le MSM est lui-même à l’origine des incidents de Nouvelle-France, cette semaine.