Le Conseil de l’ordre des avocats a réuni ses membres ce jeudi 18 octobre pour une session informative quant aux amendements qu’il compte apporter au Mauritius Bar Association Act (MBA Act). Ils sont basés sur trois thèmes : intégrité, indépendance et innovation.

Le président du Bar Council, Me Hervé Duval a proposé deux réformes fondamentales à la MBA Act. Celle de pouvoir sanctionner les avocats qui ne règlent pas les frais de souscription et la suspension provisoire d’un homme de loi dans certaines circonstances.

L’une des mesures phares de ce projet baptisé «3 I’s Initiative» est la mise sur pied d’un régulateur indépendant qui sera responsable des «besoins d’éducation et de formation» des trois branches du judiciaire, mais aussi de revoir et d’appliquer les normes de conduite pour les membres du barreau.

«L’intégrité absolue en toutes circonstances» est requise des membres du barreau, souligne le Conseil de l’ordre des avocats. Si le Bar Council partage l’avis que la MBA Act doit être dépoussiérée, il estime cependant que tout n’est pas à jeter.

Outre de nouveaux règlements, le Bar Council propose la mise sur pied d’un tribunal indépendant pour réglementer toutes les branches de la profession. Il sera également question des amendements à apporter à la Law Practitioners Act.

Le Conseil de l’ordre des avocats suggère qu’il y ait deux années de formation ou de «pupillage» sur l’éthique et le plaidoyer. Il pense aborder la question de juridiction concernant les avocats étrangers et le secteur du «global business».

Au chapitre de l’innovation, une application mobile sera développée. Un site web moderne et interactif permettra le vote et la consultation des membres en ligne.

La «3 I’s Initiative» sera présentée lors de la 2018 Bar Conference qui aura lieu du 21 au 23 novembre prochain à l’hôtel Sugar Beach, à Flic-en-Flac. Magistrats, notaires, avocats et des professionnels des affaires y participeront. L’événement est organisé avec le soutien de la Cour suprême, de l’Institute for Judicial and Legal Studies et de Business Mauritius. Paul Ozin, Queen’s Counsel, interviendra sur la thématique d’intégrité et Mark Attwood, expert en marketing digital, sur celle de l’innovation.