Il se souvient des bus remplis pour se rendre au Champ-de-Mars, des soldats de l’armée britannique venus exprès pour la cérémonie du lever de drapeau d’indépendance en 1968. Lallsingh Samah se souvient aussi que «lartik pa ti monte sa kantite-la dan laboutik». Tandis qu’aujourd’hui, «la vie est 200% plus chère».

Qu’importe, le pêcheur a travaillé toute sa vie. Lui n’a pas eu l’occasion d’aller à l’école a poussé ces enfants à rester sur les bancs pour apprendre. Si aujourd’hui, ces derniers souhaitent voir se leur père se reposer, Lallsingh Samah préfère continuer à prendre la mer. Et garder son indépendance.

La série documentaire «Une nation, un destin» d’ION News revient. Lancée en début d’année en marge des célébrations des 50 ans d’indépendance du pays, ces entretiens avec des femmes et des hommes connus et moins connus retracent la construction de Maurice en tant que nation.

Les 50 vidéos-témoignages feront l’objet d’un documentaire de 25 minutes sur ce qui a été accompli depuis 1968.

La série et le documentaire Une nation, un destin ont été produits grâce au soutien actif des groupes Currimjee et ENL, Rogers Capital et Barclays. Les vidéos peuvent être vues sur www.ionnews.mu ainsi que sur notre page Facebook.