Face aux nombreuses défaillances notées dans les projets routiers mis en place, notamment sur la Ring Road et plus récemment sur l’axe Terre-Rouge/Verdun, l’Association des consommateurs de l’île Maurice s’interroge. Sur les responsabilités à situer. Et sur le rôle de la Road Development Authority.

Jayen Chellum, secrétaire général de l’association, se demande ainsi si la RDA subit des « pressions politiques ». Et comment sont gérés les fonds qui lui sont alloués.

L’ACIM réclame ainsi une commission d’enquête et un fact-finding committee, pour faire la lumière sur les différents projets routiers mis en route et sur la manière dont la RDA a géré ces dossiers. Et entamer des poursuites, si nécessaire.