«Hier, nous avons été informés que la police du transport sera de retour sur nos routes», déclare Gessiyka Frivet. Et ce dès la semaine prochaine. Celle qui parle aussi au nom de la United Bus Service Employees Union et de la Bus Industry Traffic Officer Union se réjouit de cette nouvelle.

La réintroduction de cette unité était réclamée par travailleurs, patronat et syndicats, précise la présidente de l’Association Travailleurs Transport Autobus. Cela à cause d’un sentiment d’insécurité suite à des agressions dans les bus.

Les régions concernées sont, entre autres, Albion, Bambous, Petite-Rivière, Baie-du-Tombeau et Rivière-des-Galets. La police du transport sera basée à La Tour Koenig sous la supervision de la surintendante de police Boodhoo.

La représentante indique, par ailleurs, qu’à la rentrée parlementaire, le ministre Bodha devrait proposer un amendement à la loi pour que les employés de transport bénéficieront d’une assurance en cas d’agression.