« Parski lanatir ena so drwa ». Mais aussi parce que, lors des élections, c’est l’avenir du pays qui est en jeu. Et qu’il est important que l’écologie trouve son chemin dans les programmes électoraux des principaux blocs politiques. C’est pour toutes ces raisons que s’est tenue la Nuit de l’écologie, ce vendredi soir, dans la capitale.

Au Café du Vieux conseil, il a donc été question de pêche, des terres, d’emploi mais aussi de politique énergétique. A travers des discussions, des projections de films et avec le concours d’artistes venus animer la soirée.

Une initiative à mettre au compte de Rezistans ek Alternativ, du Centre for Alternative Research and Studies, de l’Institute for Environmental & Legal Studies et du Kolektif lenerzi renouvlab.