Follow Us On

Slider

La suggestion ne date pas d’hier. La National Trade Union Confederation souhaite la mise sur pied d’un comité disciplinaire national et indépendant. Cela afin d’en finir avec les abus au niveau de ce type d’instance dans les entreprises. Et examiner les cas de licenciements jugés injustifiés.

Narendranath Gopee, président du regroupement syndical, croit aussi savoir que les amendements aux lois du travail seront présentés à l’Assemblée nationale à la rentrée parlementaire. Il s’étonne cependant que l’ébauche du projet de loi n’ait toujours pas été circulée. Notamment auprès du Bureau international du travail.

Facebook Comments