Pour les maraîchers du bazar de Port-Louis, cette hausse était à prévoir. Maurice, disent-ils, ayant connu une période de sécheresse depuis l’année dernière et subi, ces derniers jours, de grosses averses associées à la tempête tropicale Carlos, les prix des fruits et légumes prendront forcément l’ascenseur dans les jours qui viennent.

Une analyse que partage Kreepalloo Sunghoon, secrétaire de la Small Planters’ Association. Si les prix de certains légumes ont été majorés dès aujourd’hui, la pression se fera vraiment sentir, estime-t-il, à partir de vendredi.

Dans une semaine, les légumes devraient se vendre à environ 20% plus cher, estime Kreepalloo Sunghoon.

La situation devrait cependant revenir à la normale dans un mois environ, prévoit Kreepalloo Sunghoon. Avec l’arrivée sur les étals des nouvelles récoltes.

Il recommande entre-temps de n’acheter qu’en fonction de ses besoins. Les récoltes de ces derniers jours seront gorgées d’eau, prévient-il. Et ne se conserveront pas longtemps.