La Federation of Civil Service and other Unions (FCSOU) exprime de sérieux doutes quant à la publication du rapoort du Pay Research Bureau (PRB) à la fin du premier trimestre 2016. « Le travail de routine n’est toujours pas terminé », soutient Narendranath Gopee. De plus, le bureau du PRB est toujours en consultation avec les syndicats et le management, poursuit le président de la FCSOU. Cela alors même que la date du 31 mars a été avancée pour la publication du rapport qui contiendra les recommandations sur les salaires et les conditions de travail dans le service civil.

Le regroupement syndical déplore également le non-respect de certaines procédures. Le bureau du PRB aurait ainsi dû convoquer syndicats et ministère de la Fonction publique afin de finaliser les conditions générales de service, estime Gopee. Celles-ci, dit-il, sont sujettes à des changements jugées « drastiques » à chaque rapport. Et pénalisent certains fonctionnaires en attente de promotions.

La question du salaire minimum dans la fonction publique aurait également dû être abordée, affirme le président de la FCSOU, avant que le PRB n’établisse la grille salariale. « Le salaire minimal doit tourner autour de Rs 15 000 », déclare Narendranath Gopee. Celui-ci a, lors de sa conférence de presse ce 21 janvier, également abordé la question de l’âge de la retraite.