« Aret fer dominer! » scandaient femmes et hommes dans les rues de Rose-Hill, cet après-midi. Rassemblés autour de la Confédération des travailleurs du secteur privé, les manifestants protestaient notamment contre les écarts de salaires entre hommes et femmes.

Cette marche pacifique s’inscrit, en effet, dans le cadre de la Journée mondiale des femmes. L’occasion, rappelle Jane Ragoo, de braquer les projecteurs sur ces femmes à Maurice qui touchent des salaires si bas qu’ils en sont « indécents », subissent des discriminations et font face à la précarité.